Combattre le stress

15 juin, 2015

COMBATTRE LE STRESS

Le stress est un problème de santé mondiale. Nous sommes tous confrontés à lui chaque jour, le problème est que beaucoup ne savent pas comment le transformer de manière positive. Quand notre corps exige une quantité supplémentaire d’énergie en raison d’une pression subie au travail ou d’un stress émotionnel, l’organisme puise dans ses réserves d’énergie,et par conséquent, dans ses réserves de vitamines B, ce qui nous rend vulnérables et susceptibles de souffrir de dépression, d’insomnie ou d’irritabilité.

Les symptômes les plus répandus du stress sont :

  • L’incapacité de dormir correctement.
  • Concentration faible et irritabilité.
  • Consommation excessive de café ou d’alcool, et la tendance à fumer trop.
  • L’incapacité de prendre des décisions et un sentiment de frustration vis à vis de cela.
  • Des palpitations accélérées, un “noeud” dans la gorge ou l’estomac, la bouche sèche et un léger tremblement dans les mains.
  • Le sentiment continu de devoir faire quelque chose et que vous ne pouvez pas simplement vous asseoir et vous relaxer.

Cependant, il existe d’autres symptômes qui laissent transparaître une gravité encore plus grande du stress : douleur dans la poitrine, l’impossibilité d’avaler de la nourriture, perte de poids, pulsions accélérées ou ralenties, etc…Aussitôt que vous rencontrez un de ces symptômes, vous devez consulter un médecin.
Nous vous donnons quelques conseils pratiques pour combattre le stress :

L’ALIMENTATION ET LE STRESS

Manger de façon équilibrée est fondamental pour maintenir sains votre corps et votre esprit, et éviter ainsi que le stress n’affecte votre estomac, vos défenses et votre système nerveux. Une bonne partie de notre stabilité physique et émotionnelle dépend de ce que nous mangeons.

Plus que de s’alimenter de certains aliments déterminés, la meilleure stratégie face au stress est de manger bien et de tout, puisque nos défenses ne peuvent être efficaces qu’à cette condition.

Les nutriments qui contribuent à maintenir fort notre organisme, et, par conséquent , à pallier le stress sont :

Les vitamines. Les vitamines A, C et E combattent directement la formation des radicaux libres. La A se trouve dans les carottes, le melon, les brocolis, les choux de Bruxelles, les épinards et les pommes de terre. La C est présente dans les agrumes et les brocolis, les poivrons, le melon et les tomates. Pour obtenir de la vitamine E il faut consommer des fruits secs et des huiles végétales. Les vitamines du groupe B fortifient le système nerveux central et ont un effet sédatif. Elles se trouvent dans la levure de bière, les produits lactés, la viande, les céréales, les avocats, les choux pommés et les haricots verts.

Les minéraux. Le potassium, magnésium et calcium sont indispensables parce qu’ils stimulent la réaction organique face aux hormones que le corps sécrète comme réponse au stress. De plus, ils ont des propriétés relaxantes et ils maintiennent la fréquence du rythme cardiaque. Les fruits, légumes, céréales entières et la viande sont des aliments riches en potassium. Le magnésium se trouve dans les légumes (il peut disparaître au cours de la cuisson, pour cela il est préférable de consommer l’eau de cuisson sous forme de soupe ou sauces). Les fruits secs, céréales et semences en contiennent aussi, mais il faut les consommer entiers parce que le magnésium se détruit dans le processus de trituration. Le calcium, enfin, est connu comme le “tranquilisant naturel” et donc, peu de choses ont un effet aussi sédatif que de boire un verre de lait tiède avant de se coucher.

Les aliments relaxants. Certains aliments stimulent le bon fonctionnemement des cellules nerveuses aidant l’organisme à se maintenir relaxé tandis que d’autres favorisent l’irritabilité. Parmi les aliments “relaxants”, on trouve les bananes, les amandes, le germe de blé, la levure de bière et les semences de tournesol. Une technique anti-stress et anti-calories : ayez toujours une barre de réglisse, ainsi si vous avez faim, en plus de calmer la faim sans pratiquement apporter de calories, elle a un puissant pouvoir anti-stress.

COMBATTRE LE STRESS AVEC UN PEU D’EXERCICE

Le sport non seulement aide à réduire le stress, mais il vous permet aussi de vous sentir mieux, ce qui accroît l’estime que vous avez pour vous, et cela à son tour réduit également le stress. Pour que cela fonctionne il est nécessaire que vous fassiez de l’exercice physique trois ou quatre fois par semaine élevant ainsi votre rythme cardiaque à des niveaux appropriés. Sortir promener le chien, aller nager, ou se rassembler pour marcher peut aussi être une façon de réduire sa nervosité.

Il existe aussi d’autres méthodes pour soulager le stress, comme l’aromathérapie, technique d’inhalation d’huiles concentrées des plantes, la thérapie de la couleur, qui se base sur des croyances anciennes selon lesquelles les couleurs ont leurs propres caractéristiques, les remèdes floraux, les “médicaments” liquides faits à base de fleurs qui attaquent les états émotionnels négatifs et le stress, etc...

LES ENFANTS AUSSI STRESSENT

Le stress est une sensation d’incommodité qui se ressent de façon différente chez les enfants et les adultes, et pour chaque individu en particulier. Pour les enfants en particulier, parmi les évènements qui causent du stress, on trouve le divorce des parents, des abus ou de la négligence, la pauvreté, des échecs scolaires ou la maladie...

Les symptômes de stress chez les enfants jeunes peuvent être difficiles à distinguer des maladies bénignes. Soyez vigilants aux symptômes d’irritabilité, de somnolence, aux difficultés pour manger ou aller au bain, aux peurs, difficultés pour s’adapter aux changements dans la routine et dans l’attachement aux personnes, ou l’utilisation de mots clés comme “triste” ou “peur”. Au fur et à mesure que les enfants grandissent, leurs réponses au stress peuvent inclure plus de comportements visant à se faire remarquer, des changements dans le caractère, le refus de pratiquer certaines activités, l’isolement (comme l’adolescent qui se réfugie de plus en plus dans sa chambre), le rejet de l’école ou un changements dans la qualité du travail scolaire, des difficultés de sommeil et des lamentations à propos de problèmes physiques (douleurs de tête, d’estomac)...

Comment pouvez-vous aider votre enfant?

  • N’ayez pas d’attentes disproportionnées vis à vis de votre enfant. Nous sommes tous les mêmes et nous voulons que nos enfants réussissent, mais nous devons avoir des attentes proportionnelles à leurs conduites et à leurs actions. Cependant quand le stress commence à apparaître, il est possible que ce soit le moment de nous demander si nos attentes ne seraient pas très élevées.
  • Écoutez votre enfant quand il vous raconte des évènements ou des situations stressantes.
  • Enseignez à votre enfant vos méthodes personnelles pour résoudre les problèmes.
  • Arrangez les situations stressantes.
  • Soyez au courant des patrons de “pensée irrationnelle”. Si vous êtes au courant de croyances nuisibles, aidez votre enfant à voir la vie et lui même de façon plus réaliste et positive.
  • Relaxation/visualisation. Une technique fréquemment utilisée de visualisation consiste à se relaxer (comme indiqué plus haut) et ensuite à s’imaginer dans un “lieu familier”, un lieu qui est chaud, accueillant, confortable et beau.

12 CONSEILS PRATIQUES POUR FAIRE FRONT AU STRESS

1. Soyez réalistes dans ce que vous pouvez faire et ne pouvez pas faire, les objectifs ambitieux sont des causes fréquentes de stress.
2. Accordez vous un repos suffisant, établissez un horaire régulier pour dormir.
3. Évitez de vous affliger et de vous préoccuper.
4. Contrôler vos émotions, décidez si les circonstances valent la peine de s’angoisser.
5. N’ayez pas recours à l’alcool, aux drogues ou à l’automédication.
6. Ne gardez pas vos sentiments enfouis en vous, identifiez vos erreurs et parlez en avec un de vos amis.
7. Prenez des décisions, ne déplacez pas ce que vous devez faire ou dire.
8. Essayez de suivre une routine, évitez la désorganisation.
9. Développer votre sens de l’humour quand les choses ne vont pas bien.
10. Quand vous vous sentez épuisés, employez une technique de relaxation, comme celle-ci : respirer profondément, vous arrêter un moment et regarder le ciel, etc..
11. Mangez de manière équilibrée et essayez de dormir vos 8 heures quotidiennes.
12. Prenez du temps pour vous et faites quelque chose de bon qui vous plaise, comme sortir marcher, parler au téléphone à une personne chère, de temps en temps aller au cinéma ou manger avec des amis, etc...