Le bon usage des compléments alimentaires

15 juin, 2015

Le bon usage des compléments alimentaires

Piramide nutricionalLe secret à être en bonne santé et en bonne forme consiste en suivre un régime équilibré, varié et un mode de vie sain. L’alimentation consiste en apporter aux corps les nutriments nécessaires à réaliser ses fonctions vitales. D’une partie, les nutriments sont des hydrates de carbone, des lipides et protéines comme source énergétique et, d’une autre partie, des vitamines et minéraux agissent comme régulateurs et précurseurs des autres molécules. Les groupes d’aliments différents doivent, pourtant, être consommés tous les jours et en quantités suffisantes, apportant les éléments nécessaires contribuant à tous les processus physiologiques de l’organisme.

Ces groupes d’aliments sont représentés agroupés dans une pyramide symbolisant les proportions recommandées à consommer de chaque groupe. Si l’alimentation est variée et équilibrée, il suffira d’obtenir tous les nutriments nécessaires.

Les compléments alimentaires sont présentés à fin de compléter l’ingestion de tels nutriments dans la diète normale. Il s’agit des sources concentrées de nutriments ou d’autres substances avec un effet nutritionnel ou physiologique commercialisés de forme dosifiée, c’est-à-dire, capsules, tablettes, pilules, ampoules en liquide, flacons, bouteilles avec bouchon doseur et d’autres formes devant être prises en petites quantités unitaires. Il existe une ample sélection de nutriments et d’autres éléments qui doivent êtres présents dans les compléments alimentaires incluant, parmi d’autres, des vitamines et minéraux, des acides aminés et acides gras essentiels, de la fibre, des plantes et d’extraits en herbes divers bien séparément ou combinés.

On peut trouver beaucoup de sortes de compléments alimentaires au marché. Lorsque les compléments alimentaires ne doivent pas être soumis aux preuves requises pour les médicaments, les fabricants choisissent les types et quantités pour des vitamines et des minéraux et reste d’ingrédients inclues aux produits, en essayant de s’approximer aux recommandations générales pour la population.

L'importance d'une bonne information au consommateur

Les quantités recommandées des nutriments pour des personnes varient selon l’âge et sexe et sont représentées comme Quantités Journalières Recommandées (QJR) ou Consommation de Référence (CR). Les quantités recommandées de vitamines et minéraux sont réfléchisses actuellement grâce aux valeurs de référence des nutriments (VRN), qui sont différents pour chacun d’eux. À fin de faciliter l’information au consommateur, l’étiquetage des compléments alimentaires montre le pourcentage de ces valeurs après de la quantité contenant à la dose ou portion suggérée pour chaque produit. Cet étiquetage aussi montre le mode d’emploi avec la quantité du produit recommandée par le fabricant, ainsi comme les conditions de conservation de lui-même à fin de préserver ses conditions optimales.

Dans ce contexte d’information au consommateur, dépendant de la composition du produit, c’est possible qu’une ou plus de allégations alimentaires apparaissent à l’étiquetage et/ou la publicité, en renseignant que le complément alimentaire ou quelqu’un de ses composants possède des caractéristiques spécifiques. Comme même, les allégations de santé peuvent indiquer qu’un produit apporte ou contient quelque nutriment ou manque ou contient une petite quantité d’un autre. Par exemple, on peut trouver des allégations autorisées comme : « basse valeur énergétique, riche en fibre, sans sel… »

Il existe aussi des allégations de santé et de réduction du risque des maladies de certains nutriments ou d’ingrédients montrant leur liaison avec la santé. Ces allégations sont de la sorte : «le nutriment x contribue à.. » et elles sont été préalablement autorisées par une Autorité de Santé.

En général, les compléments alimentaires contenant les quantités recommandées de nutriments n’interagissent pas avec les médicaments, mais on recommande que vous consultiez votre médecin si vous êtes sous traitement ou en prenant des anticoagulants.

En définitive, les compléments alimentaires ne peuvent pas remplacer la variété des aliments qui sont importants au maintien d’un régime sain. Une bonne et exhaustive information sur le produit et ses composants doit précéder la consommation de ces produits et leur élection sera pleinement volontaire.

C’est pour ça qu’il est recommandé de consulter un professionnel de santé (diét&eacueacute;ticien/nutritionniste ou pharmacien) qui saura vous en conseiller professionnellement.

Pour un correct usage des compléments alimentaires, suivez ces conseils :

  • Commentez au physicien les compléments que vous consommez.
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée par le fabricant
  • Arrêtez d’en leurs prendre si vous observez des effets secondaires
  • Lisez information de confiance et consultez des professionnels de santé.