L'Onagre. La plante de la femme

15 juin, 2015

L’ONAGRE, LA PLANTE DE LA FEMMME

L’onagre (Oenethera biennis), aussi appelée “primevère du soir”, ou herbes aux ânes, vient du grec “Oinos” (vin) et “Ther” (bête sauvage). Une veille légende attribuait à cette plante la propriété d’apprivoiser les animaux sauvages si elle était auparavant infusée dans du vin.

La plante d’onagre et ses semences ont été utilisées par les indiens d’Amérique pendant des siècles. Ils utilisaient la plante en infusion dans de l’eau chaude pour soigner les blessures, les problèmes cutanés et même l’asthme. L’onagre apparaît en Europe seulement à partir du XVIIIème siècle.

Cette plante s’est développée près des ports où étaient déchargés des tas de terre, ensuite elle s’est étendue petit à petit à toute l’Europe. Au début les fleurs étaient présentes dans les talus et le long des voies ferrées. Ce n’est que plus tard que l’onagre a été exploitée pour ses vertus thérapeutiques.Au même moment sur le continent américain, on profitait plutôt de la forte odeur de l’onagre. En effet, les Américains l’utilisaient pour chasser. Ils frottaient leurs chaussures avec de l’onagre pour dissimuler leur propre odeur. Ainsi ils pouvaient s’approcher plus facilement des animaux.

VALEUR NUTRITIVE DE L’HUILE D’ONAGRE

Des semences de l’onagre, après une première pression à froid, on obtient une huile rare et précieuse extrèmement riche en acides gras essentiels (AGE). L’onagre contient principalement de l’acide linoléique et de l’acide gamma-linolénique. Lesdits acides gras sont qualifiés d’essentiels parce que notre corps n’est pas capable de les produire lui-même, voilà pourquoi ils doivent nécessairement être inclus chaque jour dans notre alimentation.

Les acides gras essentiels jouent un rôle fondamental dans notre corps : ils fournissent de l’énergie, soulagent les nerfs, aident au maintien de la température corporelle, font partie des structures cellulaires et sont vitaux pour le métabolisme. En plus, grâce à eux sont produits dans le corps des molécules très importantes appelées prostaglandinas.

PROPIEDADES DEL ACEITE DE ONAGRA
Les prostaglandinas, composant biologique très actif, se trouvent dans presque tous les types de cellules, et sont des régulateurs vitaux qui contribuent au bon fonctionnement des divers organes corporels. Les prostaglandinas, par exemple, jouent un rôle essentiel dans le processus de l’hémostase (arrêt d’une hémorragie).

La prostaglandina formée grâce à l’ingestion de l’huile d’onagre (ou d’autres aliments riches en linoléique et linolénique, huiles de semences, fruits secs, poisson gras, c’est-à-dire qui possède plus de 5 milligrammes de graisse par gramme de muscles, etc...) a les effets suivants :

  • Elle régule la sécrétion lacrymale et de salive.
  • Elle aide au bon fonctionnement de notre système de défense ou immunitaire.
  • Elle contrôle la production normale de graisses dans la peau.
  • Elle empêche la formation de substances inflammatoires.
  • Elle affecte le cheminement des impulsions nerveuses, régule la libération et l’action des neurotransmetteurs (messagers du système nerveux).
  • Elle régule les effet s des hormones féminines pendant le cycle menstruel.

L’ONAGRE DANS LE SYNDRÔME PRÉMENSTRUEL

D’innombrables enquêtes et études menées au cours des 20 ou 30 dernières années dans différents pays démontrent l’efficacité, sans effets secondaires défavorables, de l’onagre dans le traitement du syndrôme prémenstruel. Cette période est difficile à supporter puisque ses manifestations sont très gênantes : gonflement abdominal, allongement de la période de saignement et flux excessif, maux de tête, vomissements, sensation de gonflement général, irritabilité avec changement d’humeurs, crise d’angoisse, dépression, anxiété...