Nous combinons la nature et la science pour prendre soin de vous

Les bienfaits du cuivre sur la santé

Les bienfaits du cuivre sur la santé

Publicado: 27 janvier, 2022 | 5'

Qu'est-ce que le cuivre ? 

Le cuivre (Cu) est un oligo-élément essentiel pour les humains et les animaux. Toutefois, il n'est nécessaire qu'en quantité très faible, le corps humain contient environ 100 mg de cuivre (Cu).

Le cuivre participe à la fonction de plusieurs enzymes, comme la cytochrome C oxydase, l'aminoacide oxydase, la superoxyde dismutase et la monoamine oxydase. On considère que le cuivre est nécessaire à la croissance des nourrissons, aux mécanismes de défense, à l'intégrité des os, à la maturation des globules rouges et blancs, au transport du fer, au métabolisme du cholestérol et du glucose, à la contractilité du myocarde et au développement du cerveau.

Propriétés du cuivre

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) attribue au cuivre les propriétés suivantes :

  • Contribue au maintien de tissus conjonctifs normaux.
  • Contribue à un métabolisme énergétique normal.
  • Contribue au fonctionnement normal du système nerveux.
  • Contribue à la pigmentation normale des cheveux.
  • Contribue au transport normal du fer dans l'organisme.
  • Contribue à la pigmentation normale de la peau.
  • Contribue au fonctionnement normal du système immunitaire.
  • Contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Le cuivre et ses bienfaits pour notre organisme

Importancia del cobre en el embarazo

Comme nous avons pu le constater, le cuivre joue des rôles importants dans notre organisme. De ce fait, certaines études confirment son utilité pour les os, la peau, les cheveux et pendant la grossesse. Jetons un coup d'œil à quelques-uns d'entre eux :

Le cuivre et la santé des os

Les études menées chez les adultes ont suggéré que le cuivre pouvait avoir un effet sur la santé des os (l'os est un type de tissu conjonctif). C'est ainsi qu'une étude portant sur des patients âgés présentant un faible taux de cuivre dans le sang a révélé une augmentation significative des fractures du col du fémur. Par ailleurs, une autre étude portant sur des patients âgés qui avaient été alités pendant 12 mois ou plus et qui présentaient des signes de carence en cuivre a révélé qu'une supplémentation a permis d'améliorer les taux de cuivre ainsi que les marqueurs de résorption et de formation osseuse5.

Cuivre et la santé des cheveux

Selon une étude réalisée auprès de jeunes sujets en bonne santé soumis à un régime alimentaire contrôlé, la teneur en cuivre des cheveux est passée de 9,2 ± 3,1 à 21,1 ± 5,9 μg/g lorsque la consommation augmentait de 1,6 à 7,8 mg/jour1.

Cuivre et la grossesse

Chez la femme enceinte, le cuivre protège principalement les cellules de l'organisme contre la toxicité des ions superoxyde, favorisant ainsi la croissance et le développement du foetus. La progestérone stimule le foie pour augmenter la synthèse de la céruloplasmine, qui peut favoriser la croissance et le développement fœtal, fournir nutrition et renforcer la fonction immunitaire7.

La valeur de référence du cuivre pour la population

L'apport quotidien en cuivre recommandé par l'EFSA varie en fonction de l'âge, du sexe et d'autres facteurs.

Pour les hommes adultes de plus de 18 ans, l'apport journalier recommandé en cuivre est de 1,6 mg/jour, tandis que pour les femmes adultes, il est de 1,3 mg/jour. Pour les femmes enceintes et allaitantes, la quantité serait légèrement supérieure, soit 1,5 mg/jour.

Pour les enfants de moins de 18 ans, les quantités varient également légèrement en fonction de l'âge et du sexe. Pour les enfants de 4 à 9 ans, indifféremment du sexe, l'apport quotidien recommandé en cuivre est de 1 mg/jour. Pour les garçons et les adolescents âgés de 10 à 17 ans, la quantité est de 1,3 mg/jour, tandis que pour les filles et les adolescentes de 10 à 17 ans, elle est de 1,1 mg/jour.

Fiche de sécurité du cuivre

Sur la question de savoir si des niveaux élevés de cuivre peuvent être toxiques ou nocifs, la toxicité aiguë du cuivre est rare, mais peut survenir à la suite d'une contamination des aliments ou des boissons. Cependant, les propriétés émétiques et le goût désagréable des sels de cuivre empêchent leur fréquente ingestion accidentelle ou délibérée. La dose qui peut provoquer cette toxicité est généralement supérieure à 15-25 mg/jour.

Où peut-on trouver le cuivre dont on a besoin ?

La principale source de cuivre est l'alimentation. Par ailleurs, il existe des compléments alimentaires contenant du cuivre qui peuvent aider à compléter le régime alimentaire. 

Il est également présent dans les aliments sous forme de complexes de cuivre et est libéré dans l'estomac en raison du pH acide du suc gastrique.

Quels sont les facteurs qui influencent la biodisponibilité du cuivre ? 

Tout d'abord, certains composants de notre alimentation peuvent interagir avec le cuivre et influencer sa biodisponibilité et son absorption dans l'organisme.

D'une part, les acides aminés, les protéines et le fructose augmentent l'absorption du cuivre, tandis que l'acide ascorbique et le phytate la diminuent.

Aliments riches en cuivre

On peut trouver des concentrations particulièrement élevées dans les abats (par exemple, 157 mg/kg pour le foie), les fruits de mer (40 mg/kg) et les fruits à coque (8 mg/kg). On le trouve également dans les légumes secs, les grains entiers et les céréales.

Compléments alimentaires contenant du cuivre 

Certains compléments alimentaires contenant du cuivre peuvent également vous aider à compléter votre régime. Ils se présentent généralement sous la forme de gélules ou de poudre, associées à des vitamines, des minéraux et des extraits de plantes, et font l'objet de recommandations pour les femmes enceintes, ainsi que pour le maintien des tissus conjonctifs (tels que les os et les articulations).

  Références



DÉCOUVREZ LE CATALOGUE DE PRODUITS MARNYS