Nous combinons la nature et la science pour prendre soin de vous

Astenia primaveral. Cómo combatirla

L'asthénie printanière : de quoi s'agit-il et pourquoi se manifeste-t-elle ?

Publié: 5 octobre, 2016 - Mise à jour: 22 octobre, 2020 | 6'

Adieu hiver, bonjour printemps ! Le changement d'heure et l'augmentation de la température peuvent affecter notre organisme. L'asthénie printanière est le nom donné au trouble temporaire dont certaines personnes peuvent souffrir et qui se manifeste par des symptômes tels que la tristesse, perte d'appétit ou fatigue. Cela se produit parce que notre horloge biologique doit s'adapter au nouveau climat, entraînant une perte d'énergie.

Les données d'incidence révèlent qu'elle touche les personnes de 20 à 50 ans, et qu'elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Ce phénomène peut également se produire en automne et présenter les mêmes symptômes, lié au changement à l'heure d'hiver et, par conséquent la réduction des heures de lumière, laissant derrière le beau temps et cédant la place au froid. 

Symptômes généraux de l'asthénie printanière

Bien que la principale sensation généralisée d'asthénie soit la fatigue ou l'épuisement, elle peut présenter d'autres symptômes tels que:

  • Irritabilité ou sautes d'humeur.
  • Manque d'appétit.
  • Somnolence diurne, étourdissements ou manque d'énergie
  • Tristesse sans cause apparente.
  • Diminution de la libido.
  • Difficulté de concentration
  • Maux de tête

Combien de temps dure l'asthénie printanière ?

Les experts ne considèrent pas que l'asthénie printanière soit une pathologie clinique, mais plutôt un trouble saisonnier. Nous sommes d'accord sur ce point car beaucoup de personnes, lorsque les saisons changent, commencent à souffrir de malaises physiques et émotionnels. Ces altérations peuvent affecter les relations interpersonnelles et la routine quotidienne.

Mais ne vous inquiétez pas! cette symptomatologie est toujours légère et ne dure généralement pas plus de trois semaines.

Les causes de l'asthénie printanière, pourquoi se manifeste-t-elle ? 

L'hypothalamus est la partie du cerveau qui régule notre horloge biologique  (sommeil/éveil) et contrôle des aspects tels que la température corporelle, la soif ou la faim. Cette glande est altérée quand le climat change, de sorte qu'elle est affectée par l'arrivée d'une nouvelle saison.

Plus qu'un trouble psychopathologique, il s'agit d'un trouble physique et mental temporaire, lié au changement horaire marqué par un plus grand nombre d'heures de lumière par jour et l'augmentation de la température. De plus, le taux d'humidité et la pression atmosphérique changent également.

Il peut également être attribué à un stress prolongé, à une activité physique excessive, à l'insomnie, à l'anxiété, à la dépression et également à de mauvaises habitudes ou carences nutritionnelles.

Changements climatiques

Avec l'arrivée du beau temps, l'horloge biologique doit s'adapter au nouveau climat ce qui provoque un affaiblissement qui empêche la réalisation des activités habituelles, ce qui signifie une dépense d'énergie supplémentaire lors des activités de routine.

  • Soit par la diminution des ß-endorphines dans le plasma, responsables de la régulation du stress et du bien-être.
  • Par la présence de pollen dans l'atmosphère. 
  • Par des processus associés aux troubles de l'humeur.
  • Ou par certains aspects liés aux troubles du sommeil.

Chaque personne a sa propre perception subjective d'un état de santé. Nous pouvons nous sentir somnolents face à un changement de temps ou, au contraire, la lumière peut activer et stimuler notre activité.

Astenia reloj biológico

Lumière et horloge biologique 

Notre horloge biologique est programmée par les stimuli externes que nous recevons et l'un de ceux-ci est sans aucun doute la lumière, indispensable à la synchronisation de l'horloge biologique.

Lorsque nous nous exposons à la lumière, certaines cellules de la rétine sont chargées d'envoyer des informations à une zone du cerveau qui abrite cette horloge, chargée de régler l'heure des processus qui se produisent dans notre corps. La zone en question est le noyau supraquiasmatique, qui est situé dans l'hypothalamus.

Tout cela implique de nombreux processus internes, sensibles aux changements climatiques. Par conséquent, une augmentation des heures d'exposition à la lumière du jour, qui est en principe recommandée pour maintenir une bonne santé mentale et physique, peut temporairement déstabiliser ces processus, jusqu'à ce qu'ils s'adaptent aux changements. 

Comment combattre l'asthénie ?

L'asthénie printanière considérée comme transitoire ne nécessite pas de traitement spécifique, mais plutôt un processus d'adaptation de l'organisme aux nouvelles conditions climatiques.

Une adaptation progressive

Vous pouvez prendre en compte certains conseils de santé, comme commencer quelques semaines avant une période d'adaptation, réguler les heures de sommeil, avancer l'horloge de quelques minutes pendant cette période jusqu'à ce qu'elle atteigne progressivement l'heure légale, commencer à faire de l'exercice en douceur, ne pas essayer d'allonger le temps, mais réguler les heures de sommeil et de repas.

Une alimentation variée et équilibrée

Une nutrition adéquate permettra à notre corps d'obtenir des aliments les nutriments nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire et ainsi de combattre l'asthénie. Pour ce faire, nous devons suivre une alimentation variée et équilibrée.

  • Vitamines et minéraux

Ces nutriments sont nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire, car de faibles niveaux peuvent déclencher des épisodes d'asthénie. Ils sont présents dans les fruits, légumes, céréales et légumineuses.

L'hydratation joue également un rôle important. C'est pourquoi vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour ou bien la compléter avec des infusions ou des jus de fruits naturels.

  • Optimiser et contrôler les horaires des repas

Pendant la journée, il convient de maintenir un certain ordre et une certaine routine en ce qui concerne les repas. En outre, il est recommandé que le petit déjeuner fournisse une énergie suffisante grâce à la consommation de céréales, de préférence complètes en raison de leur apport en fibres et en nutriments, ainsi que de fruits et de produits laitiers. D'autre part, les dîners doivent être plus légers et pris au moins deux heures avant le coucher pour éviter que la digestion ne perturbe le sommeil.

L'exercice

L'exercice physique régulier et fréquent aide à faire face aux symptômes de l'asthénie tels que l'apathie, la fatigue ou la perturbation du cycle du sommeil. De plus, l'exercice modéré libère de la dopamine et de la sérotonine, des hormones liées au bonheur et à la sensation de plénitude.

Que faire si les symptômes de l'asthénie persistent ?

Si notre corps n'est pas capable de s'ajuster aux changements climatiques au bout de quelques jours, il est recommandé de consulter un médecin généraliste ou un spécialiste.

Il faut savoir que l'asthénie n'est pas un trouble psychologique, comme on peut le penser généralement, mais si le sentiment de fatigue ou de tristesse persiste pendant plusieurs semaines, un spécialiste devra évaluer et déterminer qu'il ne s'agit pas d'un autre problème de santé à traiter (stress, anxiété, dépression, etc.).

Compléments alimentaires pour l'asthénie

La nourriture est la meilleure source d'énergie et de micronutriments dont notre corps a besoin. Nous pouvons recourir à des compléments alimentaires pour enrichir et compléter notre alimentation quotidienne.

Alimentation saine et compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont définis au niveau européen comme suit :

"Les compléments alimentaires sont les denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime

alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant

un but nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses, à savoir les

formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules et autres formes

similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis d’un compte-gouttes

et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinées à être prises en unités

mesurées de faible quantité". Procédure décrite sur le site de l’AECOSAN.

 

Suppléments et ingrédients naturels pour l'asthénie

Pour lutter contre l'asthénie printanière de manière complémentaire à l'alimentation, il existe des ingrédients naturels tels que la gelée royale ou le pollen, ainsi que d'autres compléments qui apportent des vitamines, minéraux ou acides aminés sous forme de compléments alimentaires.

D'autres comme la Maca, Guarana ou une concentration de Gelée Royale, Guarana, Eleutherococcus, Ginseng et Réglisse, peuvent apporter un coup de pouce supplémentaire.

 

 

  Références

 



DÉCOUVREZ LE CATALOGUE DE PRODUITS MARNYS