Nous combinons la nature et la science pour prendre soin de vous

Corona-virus

Que savez-vous sur le Coronavirus ?

Publié: 23 mars, 2020 - Mise à jour: 8 septembre, 2020 | 7'

Il existe de nombreuses données sur le Coronavirus. Chaque jour, nous recevons toutes sortes d'informations par le biais des médias, des réseaux sociaux, de la famille ou des amis, mais... Que sait-on réellement sur le coronavirus ? 

Le plus important, si on veut agir de manière responsable et correcte, il faut toujours suivre les informations et les mesures de prévention fournies par les sources officielles. Nous ne devons pas tomber dans la désinformation causée par les canulars ou les fausses nouvelles qui sont constamment créés, et répendues sur Internet en particulier.

Chez MARNYS, nous avons rassemblé tout ce que l'OMS, le ministère espagnol de la santé, le Centre des maladies infectieuses (CDC) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont offert jusqu'à présent, afin que vous puissiez découvrir tout ce que vous devez savoir sur ce virus.

Avant tout, qu'est-ce que le Coronavirus ?

Les coronavirus sont des virus plus grands que le virus de la grippe, et leurs extensions de la surface ressemblent à une couronne, d'où leur nom. Ils appartiennent à la sous-famille des Orthocoronavirinae de la famille des Coronaviridae et peuvent infecter aussi bien les humains que les animaux. 

Selon l'OMS : " On sait que plusieurs coronavirus provoquent chez l'homme des infections respiratoires qui peuvent aller du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRM) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) est responsable d'une maladie infectieuse respiratoire appelée Covid-19".

Alors, qu'est-ce que COVID-19 ?

L'OMS et le Ministère de la santé espagnol  reconnaissent que le coronavirus SARS-CoV-2 (COVID-19) est un nouveau type de coronavirus, qui peut affecter les humains et fut détecté initialement dans la ville de Wuhan, province de Hubei, en Chine. 

 

Autant le nouveau virus comme la maladie étaient inconnus avant l'apparition de l'épidémie à Wuhan, en Chine, en décembre 2019.  

Stop coronavirus2

Comment le virus "COVID-19" se propage-t-il? 

Face à cette nouvelle épidémie, l'OMS poursuit l'étude et la surveillance des modes de propagation du COVID-19. 

Cependant, jusqu'à présent, les informations générées par l'OMS, le ministère espagnol de la santé, le Centre des maladies infectieuses (CDC), entre autres organismes officiels, sont :

  • Elle peut être transmise entre personnes qui sont en contact étroit (dans un rayon de 1 à 2 mètres).
  • La transmission semble se faire lors d'un contact étroit avec les sécrétions respiratoires (gouttelettes) générées par la toux ou l'éternuement d'une personne malade. Ces gouttelettes peuvent atteindre la bouche ou le nez des personnes qui se trouvent à proximité ou éventuellement pénétrer dans les poumons lorsqu'elles respirent.
  • Il est possible de contracter le COVID-19 en touchant des objets ou surfaces, puis en touchant leurs yeux, leur nez ou leur bouche, bien que ce ne soit pas le principal mode de propagation du virus.
  • Le degré de contagion dépend de la quantité de virus présente dans les voies respiratoires. La transmission par voie aérienne au-delà de 1 à 2 mètres semble peu probable.
  • La maladie peut se propager avant que les personnes touchées ne présentent des symptômes. Cependant, selon leurs sources, ce ne serait pas le principal mode de propagation du virus.

Quels sont les symptômes de COVID-19 ?

Les agences sanitaires officielles décrivent les symptômes comme très similaires à ceux de la grippe :

  • Fièvre 
  • Toux sèche 
  • Essoufflement
  • Fatigue
  • Certaines personnes peuvent souffrir de maux et de douleurs, de nez qui coule, de maux de gorge ou de diarrhée.

Ces symptômes sont généralement légers et commencent progressivement, dans les 2 jours ou jusqu'à 14 jours après l'exposition. Certaines personnes sont infectées mais ne développent aucun symptôme et ne présentent aucun malaise.

La plupart des gens (environ 80%) se remettent de la maladie sans avoir besoin d'un traitement spécial.

Le risque est-il plus grand pour certaines personnes que pour d'autres ?

Environ 1 personne sur 6 qui reçoit COVID-19 tombe gravement malade et éprouve des difficultés à respirer.

Les personnes âgées et celles qui ont des problèmes médicaux sous-jacents comme l'hypertension artérielle, des problèmes cardiaques ou le diabète sont plus susceptibles de développer une maladie grave.

Jusqu'à présent, environ 2 % des personnes ayant contraint la maladie sont mortes.

Les personnes souffrant de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires doivent consulter un médecin par téléphone et ne pas se rendre aux centres de santé ou aux hôpitaux.

Coronavirus chez les enfants ?

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) décrit que la maladie chez les enfants semble être relativement rare et bénigne. Une vaste étude menée en Chine a montré que près de 2 % des personnes infectées avaient moins de 18 ans. Parmi ceux-ci, moins de 3 % ont développé une maladie critique ou sévère.

Quel est le risque chez les femmes enceintes ?

Selon les données actuelles de l'ECDC, bien que les preuves scientifiques soient limitées, la sévérité de la maladie du COVID-19 est similaire à celle des adultes non enceintes, et aucune donnée ne suggère que l'infection par la COVID-19 pendant la grossesse ait un effet négatif sur le fœtus. 

Pour l'instant, rien ne prouve que la transmission du COVID-19 de la mère à l'enfant se produise pendant la grossesse, mais le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies surveillera l'évolution de la maladie à ce sujet. Il recommande également les mêmes mesures d'hygiène et de précaution pour les femmes enceintes que pour le reste de la population exposée au COVID-19. 

Est-ce que COVID-19 est comparable au SRAS ou à la grippe saisonnière ?

Ce nouveau coronavirus est génétiquement apparenté au virus du SRAS, qui est apparu fin 2002 également en Chine, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Jusqu'à présent, le SRAS n'a pas de traitement thérapeutique ni de vaccin.

Bien que le COVID-19 et la grippe saisonnière se transmettent d'une personne à l'autre, provoquant des symptômes similaires, ces virus sont très différents et leurs comportements le sont tout autant. 

L'ECDC estime qu'entre 15 000 et 75 000 personnes meurent prématurément de causes associées à la grippe saisonnière chaque année dans l'UE, au Royaume-Uni, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. Ce chiffre correspond à environ une personne infectée sur mille. Actuellement, l'estimation du taux de mortalité global du Covid-19 est de 20-30 pour 1000 personnes.

Le problème avec COVID-19 réside dans le fait que, contrairement à la grippe, il n'existe pas de vaccin ou de traitement spécifique pour cette maladie. Il semble également être aussi transmissible que la grippe, sinon plus.

Comme il s'agit d'un nouveau virus, personne n'a d'immunité préalable, ce qui signifie en théorie que toute la population humaine est potentiellement sensible à l'infection du COVID-19.

Que puis-je faire pour me protéger contre la COVID-19 ?

Lavarse las manos covid-19La première chose à faire est donc de vous informer auprès des différents organismes officiels sur la pandémie de COVID-19, comme le Ministère de la santé espagnol, l'ECDC, l'OMS et le CDC, ainsi qu'auprès des autorités de santé publique.

En ce qui concerne les maladies respiratoires, le ministère de la santé espagnol recommande de se laver fréquemment les mains, de se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude quand on tousse ou éternue, d'utiliser des papiers-mouchoirs jetables et d'éviter tout contact étroit avec d'autres personnes, et de ne pas se toucher le nez, les yeux ou la bouche.

Par ailleurs, dans les pays ou les zones où le virus se propage, l'OMS propose des mesures comme l'isolement si vous ne vous sentez pas bien et de solliciter une assistance médicale par téléphone si vous avez de la fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer. Si vous présentez des symptômes, portez un masque ou couvre-visage quand une visite vient vous voir ou dès que vous sortez de chez vous.

Quelles sont les mesures de contrôle adoptées pour arrêter la COVID-19 ?

Selon le site-web du ministère de la santé espagnol, "depuis le 14 mars, un état d'alerte a été déclaré dans toute l'Espagne, et des mesures sont prises pour faire face à cette situation grave et exceptionnelle, dans le but de protéger la santé des citoyens, de freiner la progression de la maladie et de renforcer le système de santé publique".

Vous devez impérativement consulter les sources officielles pour vous tenir au courant de la situation.

La meilleure prévention consiste donc à respecter la réglementation en vigueur dans votre pays ; veiller à votre santé et à celle de votre famille est une tâche qui incombe à tous les citoyens.

Existe-t-il des médicaments ou des thérapies qui peuvent prévenir ou guérir le COVID-19 ?

L'OMS annonce qu'il n'existe à ce jour aucun vaccin ou médicament antiviral spécifique pour prévenir ou traiter la COVID-19. Toutefois, les personnes affectées doivent recevoir une assistance médicale pour soulager les symptômes, telles qu'une bonne hydratation, une bonne nutrition et des médicaments autorisés par un professionnel de la santé pour faire baisser la fièvre, réduire la douleur ou atténuer l'écoulement nasal.

Les personnes plus sévèrement touchées par la maladie doivent rester à l'hôpital.

Des essais cliniques sont actuellement en cours pour des vaccins ou des médicaments destinés à prévenir ou à traiter la maladie du 19-COVID, qui sont tous coordonnés par l'OMS dans le monde entier.

Effectue-t-on des tests de diagnostic de l'infection ?

La priorité est donnée aux patients hospitalisés ou répondant aux critères d'admission dans un hôpital et aux professionnels de la santé et du secteur socio-sanitaire ou autres services essentiels qui présentent des symptômes, pour prévenir la transmission du virus dans ces milieux.

Il convient en outre de soumettre aux personnes particulièrement vulnérables à des tests de diagnostic.



DÉCOUVREZ LE CATALOGUE DE PRODUITS MARNYS